DIEU, PERSONNE NE L’A JAMAIS VU

Jean 1, 18

… et, nul ne peut « démontrer » l’existence de Dieu. Heureusement puisque, si par un raisonnement humain on pouvait prouver Dieu, ceci démontrerait son inexistence. Nous ne serions plus libres de croire – c’est-à-dire de faire confiance – à la bonne nouvelle transmise par Jésus-Christ : Dieu nous aime. Il a besoin de notre liberté pour être aimé et révélé en vérité.
azerty
  • Les quelques éléments rassemblés ici ne sont pas des « formules de prière » mais se veulent des méditations dans la vie et par la vie qui ont aidé notre communauté paroissiale à découvrir toutes les richesses d’une rencontre avec Dieu lors d’évènements quotidiens ou providentiels.
    qsdf
  • Chercher
    Dieu est un mystère. Certes, mais, comme le rappelait François Varillon, il ne faut pas se tromper de tradition : Saint Augustin n’a jamais défini le mystère comme ce que l’on ne peut pas comprendre mais toujours comme ce que l’on n’a jamais fini de comprendre, ce qui est très différent… et n’exclut aucune interrogation.
    wxcv
  • Témoigner
    Si Dieu est pour l’homme, ce ne peut être que dans une relation qui engage tout. Aller à lui coïncidera avec la démarche où l’être parvient à humainement vivre, par une puissance et une source qui le lui donnent et qu’il connaît en ce don.
    wxcv
    Maurice Bellet « Dieu personne ne l’a jamais vu » page 44 Albin Michel 2008